Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Japon fantastique en traductions
  • Le Japon fantastique en traductions
  • : Le Japon fantastique n'est que peu traduit, il est temps de lancer dans la course les traducteurs littéraires qui veulent relever le défi du fantastique, de la SF et de la fantasy du Soleil Levant (et il y en a !)
  • Contact

Le Japon fantastique en traductions

Vous recherchez un traducteur littéraire, spécialiste de la littérature japonaise et des littératures de l'imaginaire, pour traduire, en vue d'édition ou à titre privé, une œuvre, une nouvelle, un article ? Je peux vous fournir un travail de qualité, soigné et rapide. Mes conditions sont à discuter : l'art et la diffusion de la littérature japonaise sont mes priorités. Vous pouvez utiliser le formulaire de contact pour me joindre.


Sur Twitter : @Darthremora

Licence

Le articles de ce blog sont mis à disposition selon la licence Creative Commons.

Licence Creative Commons

16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 21:39

affiche_livre_paris_2012.jpgDu 16 au 19 mars 2012, c'était donc le Salon du livre de Paris. Une invitation et un ticket à prix réduit pour deux m'ont permis de m'y rendre deux jours de suite. Et pas pour rien : cette année, l'invité d'honneur, c'était le Japon - enfin, techniquement, la littérature japonaise. Je me propose donc denpartager avec vous les points forts de ces deux journées riches en rencontres et en dépenses (évidemment).

 

Jour 1 : vendredi 16 mars

Grâce à mes contacts à l'INALCO, j'ai pu bénéficier d'une invitation pour entrer dans ce salon et me dispenser de l'exhubérante taxe d'entrée de 9€50 et je me suis permis, en prime, de grapiller un exemplaire gratuit du quotidien de droite le Figaro, du Figaro Magazine ainsi que du quotidien catholique la Croix. Comme quoi, cette année, ce n'était pas l'édition spéciale journaux de gauche...

Côté gratin, j'ai pu apercevoir toute une palette de personnes, certaines dont je ne connais pas vraiment le nom, mais qui m'évoquaient vaguement quelque chose dans un coin de ma mémoire et, surtout, j'ai eu la chance incroyable de pouvoir me retrouver sur le chemin du maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë, ce qui n'a absolument pas changé ma vie, mais quand même, ce n'est pas tout les jours qu'on a la preuve que ces gens-là existent.

J'ai assisté à une conférence sympathique visant à comparer les modèles standard de la SF en bande-dessinée, qui accueillait le grand Mézières (si si, l'auteur de Valérian, agent-spatio-temporel) et la dessinatrice de manga HAGIO Moto qui m'était jusqu'à lors inconnue (mais, à ma décharge, des mangas de SF, y en a beaucoup). Un petit moment sympathique mais pas particulièrement instructif. Avec l'inévitable parenthèse Fukushima, évidemment (j'y reviendra bientôt)...

Et puis, à la fin de cette conférence, je me suis permis de voler quelques conseils rapides de pro à Patrick Honnoré (traducteur jap-fr ayant notamment traduit Battle Royale), qui faisait office d'interprète.

Et sinon, le point d'orgue de la journée, bien entendu, ce sont les dédicaces. Je ne suis pas un chasseur de signatures, comme certains qui essaient d'en avoir des dizaines à chaque journée passée au Salon, mais en grapiller une ou deux ne fait jamais de mal. Aujourd'hui, je me suis fait signer un exemplaire que j'avais emporté de ma propre bibliothèque de l'auteur TSUJI Hitonari, la Lumière du détroit, qui bénéficie maintenant d'un élégant pâté au pinceau.

Salon-du-livre-1295.JPG

L'écrivain-pop-rocker TSUJI Hitonari en pleine séance de dédicace...

Salon-du-livre-1349.JPG

...Et son pâté


En gros, une bonne journée, et, qui plus est, sans la moindre dépense (ce qui présage le pire, rassurez-vous) au Salon du Livre.

A demain, donc !

 

Références des ouvrages cités

TAKAMI Kôshun, Battle Royale, Calmann-Lévy, 2006, traduction française de Patrick Honnoré et Tetsuya Yano(『バトル・ロワイヤル』、1999年)

TSUJI Hitonari, la Lumière du Détroit, Folio, Paris, 2001, traduction française de Corinne Atlan (『海峡の光』、1997年)

Partager cet article

Repost 0

commentaires