Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Japon fantastique en traductions
  • Le Japon fantastique en traductions
  • : Le Japon fantastique n'est que peu traduit, il est temps de lancer dans la course les traducteurs littéraires qui veulent relever le défi du fantastique, de la SF et de la fantasy du Soleil Levant (et il y en a !)
  • Contact

Le Japon fantastique en traductions

Vous recherchez un traducteur littéraire, spécialiste de la littérature japonaise et des littératures de l'imaginaire, pour traduire, en vue d'édition ou à titre privé, une œuvre, une nouvelle, un article ? Je peux vous fournir un travail de qualité, soigné et rapide. Mes conditions sont à discuter : l'art et la diffusion de la littérature japonaise sont mes priorités. Vous pouvez utiliser le formulaire de contact pour me joindre.


Sur Twitter : @Darthremora

Licence

Le articles de ce blog sont mis à disposition selon la licence Creative Commons.

Licence Creative Commons

1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:09

otislogo.jpg Et voilà, l'été est arrivé, et avec lui le beau mois de juillet.

Cette fois, un contrat, pour de vrai (comme quoi mon CV aura fini par prouver sa valeur), et une mission d'un mois, avec un vrai salaire, pour une des plus grandes sociétés d'ascenseurs du monde, Otis.

La mission, qui s'est terminée il y a très peu, après s'être déroulée conformément au plan et sans accrocs, s'est très bien passée et le travail que j'ai fourni a donné satisfaction, tant et si bien que je serai amené à collaborer encore avec le monde des ascenseurs dans un avenir proche.

La mission était un peu compliquée (c'est précisément pourquoi mes sevices étaient requis). Une paire de spécialistes japonais sont venus former un groupe local à des opérations inhabituelles sur une grosse machine de traction (vous savez, le gros truc qui vous tire ou vous lâche, depuis tout en haut, à chaque fois que vous montez dans un ascenseur). J'ai donc dû m'occuper de l'interprétation et de la traduction technique de la documentation associée au projet.

Cette expérience m'aura permis de découvrir un secteur que je connaissais peu et de développer mes compétences encore davantage. Si mon CV aura plu, il est désormais plus fourni qu'avant.

Bon, en revanche, je n'aurai pas eu le temps d'avancer beaucoup dans mes projets personnels, mais, pour ma part, je n'ai rien à regretter de mon mois de juillet.

Et au mois d'août, vacances !

Partager cet article

Repost 0

commentaires